Ecoles maternelles, écoles primaires, écoles secondaires, écoles supérieures
Dans la base, il y a 67 300 écoles

Loyers et transports pèsent sur le budget des étudiants

Loyers et transports pèsent sur le budget des étudiantsEn moyenne, un étudiant de province paiera 2 413,54 euros et un étudiant d'Ile-de-France 2 821,14 euros, rapporte la fédération.

22. 8. 2014

Chaque année, la FAGE et l'UNEF, les deux grandes organisations étudiantes, publient à la fin de l’été des enquêtes sur le « panier » des étudiants. Et chaque année, elles en profitent pour dénoncer la flambée des prix qui les touche directement au portefeuille. L’occasion pour elles de réclamer une augmentation des aides sociales ou encore de nouvelles mesures pour limiter la hausse des loyers.

Si les chiffres et les méthodologies divergent selon les organisations, ils révèlent les postes de dépenses qui ont augmenté ces dernières années pour les étudiants.

Après l'UNEF, qui estimait que le coût de la rentrée universitaire 2014-2015 avait augmenté de 2 %, la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE), deuxième organisation étudiante, estime que ce coût a progressé de 1,5 %, à 2 525 euros.

Quels sont les indicateurs?

Pour effectuer leurs calculs, les organisations étudiantes évaluent les montants:

  • des frais universitaires (frais d’inscription, sécurité sociale, prix du resto U, médecine étudiante) qui ont un prix fixe pour l’ensemble du territoire;
  • des dépenses liées au logement (loyers, charges, assurance, EDF, etc.);
  • des dépenses de santé;
  • du «coût de la vie» (dépenses liées aux transports, alimentation, habillement, loisirs, télécommunications, etc.)

Qu'est-ce qui leur coûte cher?

Pour les étudiants, ce n’est pas le coût de la vie quotidienne qui augmente le plus: les charges d’alimentation, d’habillement et de loisirs ont plutôt tendance à se stabiliser.

A l’inverse, les frais fixes de rentrée connaissent bien une augmentation, mais celle-ci reste mineure, si l’on s'intéresse aux montants absolus: le prix des repas universitaires a ainsi subi une hausse régulière de 5 centimes par an, ce qui ne représente que 30 centimes sur cinq ans.

Cette année, les frais d’inscription en licence ont été relevés d’un euro seulement (ceux-ci ont davantage varié pour les niveaux supérieurs d’études: + 2 euros en master et + 3 euros en doctorat), contre 4 euros entre 2011 et 2012, portant à 10 euros l’augmentation depuis septembre 2010.

Par contre, les dépenses liées aux loyers et aux transports, elles, n’ont cessé de croître. Selon l’UNEF, les déplacements coûtent de plus en plus cher aux étudiants: en moyenne, 50 euros de plus cette année qu’il y a cinq ans pour leur abonnement de transports en commun.

Les loyers, eux, croissent régulièrement depuis de nombreuses années, mais observent une légère stagnation depuis trois ans. Selon la FAGE, depuis 12 ans, ils ont augmenté de 65 % en province et de 38 % en Ile-de-France.

Cette année, ce sont particulièrement les charges locatives (et notamment la facture d’électricité) qui devraient, selon l’UNEF, coûter cher aux étudiants (+ 27 euros en un an), ainsi que les frais d’agence (+ 25 €).

Source: lemonde.fr

Commentaires sur l´article

Ecoles TOP
arrow
ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE, R P I, LONGCHAMP-CHAMBEIRE
2 PL ACE DE L EGLISE, LONGCHAMP
ECOLE MATERNELLE PUBLIQUE, R P I, LONGCHAMP-CHAMBEIRE
arrow
arrow
arrow
Si vous souhaitez ajouter votre école à cet emplacement, cliquez ICI.
Evénements de l´école à venir